astrophoto-astrophotographie

Astrophoto

Passion

Astrophoto : comment je photographie...

 A VENIR, avec notamment :

- le choix des astres à photographier

- les logiciels pour ce choix

- la préparation de la séance

- la Séance

- les traitements

Astrophoto : Présentation expérience depuis mes débuts

Les différents astres à photographier

Les différents matériels pour photographier

Les différentes techniques selon les cas

Vous faire partager mes débuts, mes expériences en astrophoto

 

 La présentation astrophoto, expérience depuis mes débuts

Pratique astrophotographie: Préparation séance

Les étapes de la préparation sont les suivantes ( une fois l'astre choisi ):

Préparation séance étape 1 / préparation du cadrage :

  • Quand je pointe avec le goto une nébuleuse ou une galaxie, il y a peu de chances que le cadrage convienne. en effet soit l'astre ne tient pas forcément en entier dans le champ du capteur (cas des nébuleuses étendues, malgré le champ du couple lunette/canon 1000D qui est de l'ordre de 3° en diagonale). Dans de tels cas, je cherche avec le logiciel C2A quel décalage de coordonnées (RA.DEC) est nécessaire pour avoir le bon cadrage.Eventuellement je peux aussi être amené à prévoir une rotation ( pour la galaxie d'andromède par exemple). Autant que possible je cherche également un compromis avec les critères "artistique" et l'opportunuité d'avoir dans le champ d'autres astres.
  • Pour le cadrage, et parfois cela amène encore à des changements, je vérifie que j'aurai une étoile guide dans le champ de mon système d'autoguidage ( décalage et rotation peuvent être également nécessaires ).
  • Je note alors les coordonnées précise du centrage que j'aurai à faire avec le goto ( une fois pointé l'astre avec son code, je vérifie alors le décalage à effectuer). pour la rotation, j'entiendrai compte lors de mon positionnement de l'appareil photo sur le porte occulaire ( j'ai prévu des graduations sur le PO et sur la bague de l'appareil photo)
  • un point clef dans cette étape est d'etre cohérent par rapport au système de coordonnées utilisé ( J2000 ou date ). Dans mon cas, c'est un peu délicat car la monture donne les coordonnées à date, mais les coordonnées C2A sont J2000...

Préparation séance étape 2 / préparation alignement goto initial et choix étoile pour la mise au point :

  • Les étapes précédentes impliquent que je sais si je vais suivre l'astre depuis l'Est jusqu'au méridien, ou bien depuis l'Ouest en direction nde l'horizon...
  • Cela est important pour le positionnement de l'appareil photo dans le porte-occulaire ( inversion 180° entre Est et Ouest, compte tenu du "retournement" des montures équatoriales.
  • Je note alors quelles sont les étoiles propices pour la procédure d'alignement en considérant toujours les 2 premières étoiles d'alignement du coté opposé au suivi prévu ( Ouset si la séance se déroulera à l'Est, et inversement ). j'utilise Stellarium pour cette phase là.
  • Je choisi comme dernière étoile d'alignement une étoile proche de l'astre à photographier qui me servira pour la mise au point. ( quand ma séance se déroule à l'Ouest, je fais attention de choisir une étoile pour la MAP, un peu plus à l'Ouest afin de pouvoir l'aligner avant que l'estre à photographier ne soit accessible à l'Ouest )

Choix astrophotographie étape 3 / détermination durée de pose et temps de pose unitaires:

  • En fait, compte tenu de mon matériel et de mon site d'astrophotographie, j'ai déterminé que le temps de pose unitaire optimum était 360s. ( j'ai alors un rapport bruit fond de ciel/bruit de lecture > 3 , et j'ai relativement peu de déchets d'autoguidage avec ce temps de pose ). Je revois à la baisse ce temps de pose quand les conditions du ciel sont moins bonnes ( pollution lumineuse sur des istes moins favorables ). Je baisse alors jusqu'à 180s.

Pratique astrophotographie: comment je choisis l'astre à photographier

 Le choix est basé sur les critères classiques suivants:

  1. Astre "visible" à cette prériode de l'année
  2. Dimension apparente de ou des astres pour un cadrage adapté
  3. le choix "affectif"

choix astrophotographie étape 1  :

  • Plus précisément, je dois tenir compte du fait que ma monture nécessite un basculement au passage du méridien ( en fait dépassement ou anticipation possible de 20°, mais en réalité un peu moins car l'appareil photo peut venir buter sur le pied de la monture ! ).
  • Il faut donc utiliser un logiciel pour connaitre les astres "visibles" et l'heure de passage au zenith. L'idée est de trouver les astres dont le passage au zenith est tel que la séance de prise de vue ( de 2 à 4h ) pourra se faire totalement avant ou après le passage au zénith.
  • Après avoir utiliser longtemps Stellarium qui est sufisant pour ce type d'usage, j'utilise maintenant Skytool 3 qui me permet de gèrer des listes et apporte beaucoup d'autres renseignements utiles.

choix astrophotographie étape 2 :

  • L'idée est de cadrer une photo avec un ou plusieurs astres qui aient une taille adaptée au cadrage. comme j'ai maintenant à disposition une lunette et un télescope de longueurs focales diférentes, cela m'apporte encore plus de possibilités.
  • Je fais un premier choix en fonction de la taille des astres, mais j'attache de plus en plus d'importance au cadrage car finalement un beau champ de galaxies est parfois plus séduidant que la galaxie qui "remplira le plus de champ sur la photo.
  • J'utilise dorénavant le logiciel C2A pour ces choix de cadrages, et aussi pour le cadrage choisi en fonction de l'autoguidage.

choix astrophotographie étape 3 :

  • Il y a les photos que j'ai déjà faites, celles que j'aimerai refaire, celles vues sur des révues ou dans les forums, .... Les choix sont infinis...Il faut accepter de ne pas rester cantonner aux plus "populaires"

Astrophotographie : Quelques notions d'astronomie

Pour des notions d'astronomie, mieux que de les définir sur ce site dédié à l' astrophotographie, j'ai trouvé plus intéressant de vous suggérer de visiter le site d'un ami, animateur également dans notre club d'astronomie ( le GAD ): Le livre du ciel

Sur cet excellent site, vous pourrez découvrir des informations très complètes sur les constellations, les différents type d'astre de notre univers ( Galaxies, nébuleuses, amas globulaires, amas ouverts, étoiles doubles, etc,...)

et également des éléments sur les notions pratiques de base ( magnitude, grossissement, luminosité d'un instrument, etc...)

Merci à Walter !

Plus d'articles...

Astrophoto